La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle
 
La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle - 5 rue des Colonnes du Trône 75012 Paris(France)
Tel. 01.43.87.81.86 - Fax 01.43.87.81.89 - Courriel : contact.frhta@frhta.org
Recherche

Projets

Liste des projets de recherche en cours de financement par la FRHTA

NGAL un nouveau déterminant de la pression artérielle

Neutrophil Gelatinase-associated Lipocalin (NGAL): un nouveau déterminant de la pression artérielle

Notre équipe s’intéresse au rôle physiopathologique de l’aldostérone et son récepteur en physiologie cardiovasculaire et rénale. Grâce à une approche de transcriptomique, nous avons identifié il y a 10 ans une nouvelle cible de l’aldostérone dans le système cardiovasculaire (CV): NGAL (Neutrophil Gelatinase-Associated Lipocaline) également connue comme lipocaline 2 ou 24p3. Nous avons montré récemment que NGAL est un acteur des effets cardiovasculaires des minéralocorticoïdes (Latouche Hypertension, 2012; Tarjus, Hypertension 2015; Martinez, Hypertension in press). Nos résultats nous ont amené à suspecter un rôle totalement nouveau sur le contrôle de la pression artérielle, indépendamment des effets périphériques mais lié un effet rénal direct de NGAL sur la balance sodée.
De nombreuses expériences préliminaires ont conforté ces résultats initiaux et nous amènent à proposer l’hypothèse suivante:
NGAL est un nouveau modulateur aldostérone-dépendant de l’homéostasie rénale du Na et de la pression artérielle et de son impact cardiovasculaire

Récemment, nous avons également montré que l’expression rénale de NGAL est induite par l’hyperaldostéronisme induit par la restriction sodée, en absence de lésions rénales tissulaires. Par ailleurs, NGAL est bien connu comme étant un marqueur de lésions rénales et a été impliqué dans la progression de l’insuffisance rénale chronique. NGAL a également été impliqué dans la polarisation des macrophages, en favorisant les macrophages «pro-inflammatoires» par rapport aux macrophages de type «réparation», ce qui pourrait en faire un acteur des processus inflammatoires y compris ceux influençant la pression artérielle.

Cependant, le lien entre NGAL et pression artérielle reste méconnu : une étude d’association génétique a montré que certains polymorphismes de NGAL sont associés à des différences de pression artérielle dans une cohorte de 1500 patients mais le lien causal sous-jacent à cette association reste à déterminer.
En outre, l’étude de l’association entre polymorphismes de NGAL et populations soumises à un stress environnemental nécessitant un contrôle strict de la réabsorption de Na (ex. populations exposées à la chaleur) n’a pas été réalisée.

Objectifs

1- Déterminer par quels mécanismes NGAL module l’excrétion rénale de Na (effets directs sur le transport tubulaire, effets indirects via des cytokines inflammatoires)

2- Etudier les corrélations entre NGAL plasmatique, polymorphismes de NGAL, pression artérielle et excrétion de Na dans la cohorte Stanislas (familles initialement saines, suivies depuis 20 ans)

3- Etudier la corrélation entre polymorphismes de NGAL dans des populations humaines soumises à différentes pressions environnementales liées à la latitude et la température (reflet de la pression de sélection sur la capacité à retenir le Na).

Dernière modification 21/03/2019

 
Retour | 
SPECIALISTES DE L'HTA
Société Française d'Hypertension Artérielle
Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle
NEWSLETTER - LA LETTRE DE LA FRHTA
Courriel

inscription     désinscription
HONCODE
RETROUVER NOUS
Facebook Facebook
Last update 09/04/2019 | Concept & Development by Cosmo | HDP