La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle - 5 rue des Colonnes du Trône 75012 Paris(France)
Tel. 01.43.87.81.86 - Fax 01.43.87.81.89 - Courriel : contact.frhta@frhta.org

Côté patient

Côté patient

Côté patient

Les bonnes pratiques d’utilisation de l’automesure tensionnelle à domicile :
CE QUE DOIT FAIRE LE PATIENT


ETAPE 1. Les circonstances : mesurer au calme et au repos, en position assise


Le but de l’automesure est d’effectuer des mesures de la tension dans les meilleures conditions de repos du système cardio-vasculaire.

Il est déconseillé de réaliser des mesures dans un environnement bruyant, après un exercice physique intense, en fumant, dans un moment de stress ou de contrariété, en parlant ou en marchant.

Il est conseillé d’effectuer les mesures de tension en position assise, dans un environnement calme, après quelques minutes de repos.

Il est inutile de mesurer sa tension tous les jours, il est suffisant d’effectuer le relevé d’automesure dans les jours qui précèdent la visite chez le médecin.

ATTENTION : Si le tensiomètre est positionné sur le poignet, vérifiez que la partie gonflable du brassard est bien positionnée en face des artères du poignet. Effectuez les mesures en position assise, avec la main à la hauteur du coeur lorsque la mesure est effectuée. La mesure peut être ainsi réalisée "bras croisés".


ETAPE 2. Mesure de la tension en suivant le protocole de la "règle des 3"


L’automesure impose la mesure de la tension par le patient lui-même. Les mesures successives sont à effectuer sur le même bras. Le protocole est :
  • rester assis, au repos, ne pas fumer, ne pas parler
  • 3 mesures consécutives séparées de 1 minute, en restant assis entre chaque
  • 2 session par jour : le matin et le soir
  • 3 jours consécutifs
  • Les chiffres de la tension sont à inscrire sur le relevé tensionnel papier ou sur une application dédiée



ETAPE 3. Compléter le relevé d’automesure


Tous les chiffres sont nécessaires pour permettre une interprétation par le médecin.

En aucun cas, certains chiffres jugés comme trop bas ou trop élevés ne sont à éliminer par le patient. Chaque mesure doit être notée sur le relevé d’automesure ou sur l’application dédiée : suivihta



ATTENTION :
  • Le patient ne doit pas modifier son traitement sans avoir pris l’avis de son médecin.
  • Dans certaines circonstances, le médecin peut demander un relevé d’automesure sur plus de 3 jours.



ASTUCES POUR BIEN UTILISER L’AUTOMESURE


L’appareil de type "brassard au poignet" donne des chiffres plus élevés que chez le médecin !!


ASTUCE : Si l’utilisation des appareils de poignet semble plus facile que celle des tensiomètres avec "brassard au bras", des erreurs dans leur manipulation sont possibles. Vérifiez que la partie gonflable du brassard est bien positionnée en face des artères du poignet. Effectuez les mesures, en position assise, avec la main à la hauteur du coeur lorsque la mesure est effectuée. La mesure peut être ainsi réalisée "bras croisés", avec la main qui porte l’appareil posée sur le coude du bras opposé.


Les chiffres de tension ne sont jamais identiques !!


ASTUCE : Il est normal que la tension varie. Pour diminuer les différences entre les chiffres, il faut débuter l’automesure après au moins

5 minutes de repos dans un environnement calme (éviter les mesures en regardant la télévision) et effectuer 3 mesures consécutivement.


La tension mesurée en automesure est plus basse que celle mesurée chez le médecin !!


ASTUCE : Cette différence n’est pas due à un mauvais fonctionnement de l’appareil. C’est parce que la tension est mesurée au domicile, au calme et au repos que les tensions sont plus basses en automesure que chez le médecin. Pour tenir compte de cette différence, les limites de l’hypertension sont fixées à 135/85 en automesure et à 140/90 chez le médecin.


La tension est très basse !!


ASTUCE : Chez un sujet en bonne santé, la tension mesurée par automesure est habituellement à 110/70 mais souvent plus basse, en particulier avant l’âge de 40 ans. Chez un sujet soigné pour une hypertension, des chiffres à 110/70 indiquent une bonne efficacité du traitement. La diminution ou l’arrêt des médicaments ne doit pas être faite par le patient sans l’avis de son médecin. Un déséquilibre de la tension est à craindre si les médicaments sont pris de façon irrégulière.

 
Retour | 
Les téléchargements
Vous souhaitez connaître votre tension artérielle ?

Vous devez réaliser une automesure ?


Obtenir un tensiomètre automatique

L’agendHTA

9 décembre 2020


40e Journée de l’Hypertension Artérielle
Dédiée à l’innovation en HTA, cette 40e journée sera entièrement digitale et accessible gratuitement « en modalité virtuelle » pour vous permettre cette année encore de profiter des actualités sur l’Hypertension Artérielle.




La presse en parle !

Réalités cardiologiques


N°357, novembre 2020 : "Quoi de neuf en HTA ?"
- HTA et covid-19 : ce que l’on sait en novembre 2020
- La témédecine dans l’HTA : le coup d’accélérateur apporté par la covid-19


TLM (Toute L’information sur la formation Médicale continue)


N° 121 daté oct/nov/déc 2020 : "Les bonnes pratiques d’utilisation de l’automesure tensionnelle à domicile"


Le Figaro


28/09/2020 : "Prendre sa tension soi-même pour un meilleur diagnostic"





SPECIALISTES DE L'HTA
Société Française d'Hypertension Artérielle
Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle
NEWSLETTER - LA LETTRE DE LA FRHTA
Courriel

inscription     désinscription
HONCODE
RETROUVER NOUS
Facebook Facebook
Last update 30/11/2020 |
Concept & Development by Cosmo | HDP