La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle
 
La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle - 5 rue des Colonnes du Trône 75012 Paris(France)
Tel. 01.43.87.81.86 - Fax 01.43.87.81.89 - Courriel : contact.frhta@frhta.org
Recherche

Lettre n°7 janvier 2012

Lettre n°7 janvier 2012

Editorial


Promouvoir l’information et la prévention sur l’hypertension artérielle au sein des entreprises


Gilbert Richter


Gilbert Richter
Membre du Conseil d’administration de la FRHTA et
directeur régional Paris-Île-de-France
du Groupe AG2R La Mondiale

Le développement d’AG2R La Mondiale, premier groupe de protection sociale en France, repose sur la fidélité aux valeurs et principes de l’action de l’économie sociale : solidarité, proximité, responsabilité et gouvernance démocratique. Ces valeurs s’illustrent, notamment, dans le cadre des activités sociales menées par le Groupe.

L’accompagnement dans le « mieux vieillir » constitue, à ce titre, un axe prioritaire de sa politique d’action sociale qui se concrétise, depuis plusieurs années déjà, par de nombreuses initiatives, notamment en matière de prévention santé. Le Groupe considère en effet que, pour profiter d’une vie active et d’une retraite sereine, mieux vaut intégrer au plus tôt les « bonnes pratiques » pour son corps et son mental. Le monde de l’entreprise, en ce sens, constitue un lieu idéal pour transmettre ces informations. Nous en sommes conscients.

L’hypertension artérielle est l’une des pathologies qui représente un problème majeur de santé publique dans les pays développés et émergents, car elle est à l’origine de complications cardiovasculaires graves, surtout lorsqu’elle est associée à des facteurs de risque tels que la sédentarité, l’obésité, le tabagisme et d’autres maladies comme le diabète ou l’hypercholestérolémie. Les mauvaises habitudes de vie (manque d’activité physique régulière, alimentation non équilibrée et trop salée, alcool et tabac) sont au cœur de cette problématique.

Bien que des recommandations précises quant à son dépistage et à sa prise en charge aient été édictées depuis longtemps par différentes sociétés savantes ou institutions comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’hypertension artérielle n’est pas toujours détectée aussitôt qu’il le faudrait au regard des risques dont elle est porteuse. On estime, en effet, à 14 millions le nombre de personnes hypertendues en France, dont seulement la moitié bénéficient d’un traitement adapté, notamment faute de dépistage. En outre, sa prévalence devrait augmenter, dans les années à venir, avec le vieillissement de la population.

Partant de ce constat, AG2R La Mondiale s’est impliqué de façon significative, depuis 2006, en qualité de membre fondateur de la FRHTA. Mais son implication va au-delà d’une simple subvention : c’est un véritable partenariat qui vise à mettre en place, au sein des entreprises adhérentes au Groupe, des actions de prévention dans ce domaine. C’est ainsi que nous avons décidé d’organiser, conjointement, une exposition itinérante*, accompagnée de conférences thématiques et d’ateliers interactifs, pour sensibiliser les différents acteurs de l’entreprise (salariés, médecine du travail, direction des ressources humaines) à cette affection fréquente et souvent méconnue du grand public. Présentée en avant-première fin mai 2011 et forte du succès qu’elle a rencontré, cette exposition sera prochainement déployée, dans un premier temps, en région Rhône-Alpes. Sachons, donc, nous emparer de l’ensemble des moyens disponibles pour lutter contre l’hypertension artérielle.

* Après avoir dressé un état des lieux, l’exposition aborde la définition, les symptômes, le dépistage et le traitement, l’hygiène de vie et l’alimentation.


Parole d’expert


Mieux connaître la compliance aortique et pressions artérielles centrales dans l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs : l’étude CAP-AOMI


Entretien avec le Pr Victor Aboyans, hôpital Dupuytren, CHU de Limoges

CAP-AOMI


Quel axe de travail poursuivez-vous avec l’étude CAP-AOMI? Nous sommes partis du constat que le pronostic des patients ayant une artérite oblitérante des membres inférieurs (AOMI) est essentiellement grevé par des événements cardiovasculaires (coronaires et cérébrovasculaires) fatals ou non fatals. Leur pronostic est d’autant plus sévère que la maladie est évoluée ; ainsi, la mortalité des patients hospitalisés pour AOMI s’avère très lourde puisqu’elle peut atteindre 20 à 25 % à un an. Chez ces patients, on sait que l’hypertension artérielle est un puissant facteur prédictif d’accidents cardiaques ou cérébraux.

Plusieurs études ont démontré l’existence d’un pronostic plus sévère en cas de faible compliance aortique mais, à notre connaissance, aucune étude n’a encore évalué l’intérêt pronostique de la compliance aortique et de la pression artérielle centrale lors d’une artériopathie sévère. C’est vers quoi nous voudrions avancer, car ces paramètres pourraient permettre de mieux stratifier le risque de ces patients en vue d’une prise en charge mieux adaptée.

Et plus précisément, quels sont vos objectifs ?
Une étude récente faite par notre équipe a démontré que la morbimortalité cardiovasculaire des patients ayant une AOMI varie selon la localisation de la maladie, avec un pronostic plus sévère en cas d’artériopathie proximale par rapport à une atteinte distale.1 L’hypothèse que nous soulevons est que l’atteinte proximale (aorto-iliaque) devrait être associée à une rigidité aortique augmentée et une pression centrale plus élevée, ce qui expliquerait le pronostic plus sombre de ce sous-groupe d’artéritiques.

Aussi l’objectif principal de CAP-AOMI est d’étudier l’intérêt pronostique de la rigidité aortique estimée par la vitesse d’onde de pouls à prédire les événements cardiovasculaires fatals et non-fatals chez les patients hospitalisés pour AOMI.

Deux objectifs secondaires sont également poursuivis : d’une part, l’étude de l’intérêt pronostique des pressions artérielles centrales (systolique, diastolique, pulsée) à prédire les événements cardiovasculaires chez les patients hospitalisés pour AOMI; et d’autre part la comparaison des pressions centrales et la rigidité aortique des patients ayant une AOMI proximale (aorto-iliaque) par rapport à ceux ayant une atteinte distale (sous iliaque).

Patients hospitalisés pour AOMI


En pratique, comment allez-vous faire ?
Nous allons nous appuyer un registre multicentrique colligeant les données de tous les patients artéritiques hospitalisés consécutivement dans les centres de Toulouse, Bordeaux et Limoges (Registre COPART). Par sa taille et son caractère prospectif et longitudinal occasion unique pour mieux connaître l’intérêt pronostique de la mesure de la pression centrale et de la compliance aortique chez ces patients. CAP-AOMI est donc une étude ancillaire. Nous avons estimé que le nombre de sujets hospitalisés à envisager est de 183.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?
Nous avons répondu à l’appel de la FRHTA en mars 2010. La Fondation a mis à notre disposition (avec don en fin de projet) deux appareils SphygmoCor® (un des trois centres étant préalablement équipé), des logiciels et la formation des utilisateurs. En ce début de janvier 2012, nous commençons juste les premières inclusions. Les patients seront inclus dans les neuf mois qui viennent.

Puisqu’ils seront suivis pendant une année, nous escomptons achever le recueil des données dans deux ans.

J’espère alors que nous aurons d’intéressants résultats à vous communiquer.

Victor Aboyans

1. Aboyans V, et al. The general prognosis of patients with peripheral arterial disease differs according to the disease localization. J Am Coll Cardiol 2010 ; 55 : 898-903.


Parole aux partenaires


L’eau de Wattwiller : contre l’excès de sel et pour la recherche


L’eau de Wattwiller


Les Grandes Sources de Wattwiller, jeune acteur de l’eau minérale, fêteront bientôt les 20 ans de l’entreprise. Cette jeunesse nous conduit sans doute à avoir un regard différent sur notre métier, avec la volonté d’être actif, bien entendu sur le plan commercial, mais aussi sur le plan environnemental en protégeant la ressource en eau, et sur le plan sociétal.

L’eau de Wattwiller est d’une très grande pureté. Sans nitrate, elle est recommandée pour les nourrissons. Contenant très peu de sodium, elle est sans doute l’eau la moins sodée du marché parmi les grandes marques d’eau gazeuse. De par ces qualités, nous nous sommes intéressés aux bénéfices de notre eau, et avons interrogé médecins et nutritionnistes pour faire le lien entre sodium et hypertension artérielle. Compte tenu du fait que les consommateurs de Wattwiller ont en moyenne 60 ans, on peut imaginer que plus de la moitié d’entre eux souffrent d’hypertension artérielle. Aussi notre engagement auprès de la FRHTA s’est-il imposé très naturellement. Pour autant, nous avons souhaité aller plus loin et avons voulu nous investir dans la sensibilisation du grand public. À l’occasion de salons, comme le salon des Séniors ou encore dans la rue dans le cadre d’actions d’échantillonnage, nous avons communiqué sur les risques liés à l’hypertension artérielle, en collaboration avec la Fondation. Cela étant dit, le soutien à la FRHTA c’est avant tout le financement de programmes de recherche, avec la fierté, pour nos 45 collaborateurs, de participer au combat contre la première cause de mortalité en France.


Appel à projets :


La FRHTA encourage l’innovation


En ce début d’année 2012, la FRHTA lance un appel à projets auprès de la communauté scientifique et médicale dans l’objectif de financer des projets innovants dans le domaine de l’hypertension artérielle.

Les projets soumis doivent être présentés par une équipe française et pourront être mono- ou multicentriques et mono- ou pluridisciplinaires. Seuls un à trois projets seront sélectionnés et soutenus sur une période pouvant aller jusqu’à trois ans et pour un montant maximum de 150K Euros.

Les équipes participantes au projet devront appartenir soit à un organisme de recherche (Inserm, CNRS, EPST, Epic, université...), soit un établissement soins (hôpital, CHU, institut, clinique), soit une entreprise dotée d’une structure de recherche et développement (R&D). Seuls pourront être bénéficiaires du soutien financier de la FRHTA, les projets réalisés pour l’essentiel en France, des structures ou équipes internationales et les institutions françaises implantées à l’étranger ne pouvant être associées que de manière accessoire. Le coordinateur et les responsables scientifiques du projet ne doivent pas être membres du comité d’évaluation de l’appel à projets.

Sauf cas particulier pour l’ensemble du projet, la part du soutien financier correspondant à la rémunération de personnels ne devra pas être supérieure à 50 % du montant total demandé, cette part pouvant être répartie sur la durée du projet de manière non uniforme.

Dans le cas d’un partenariat privé/public, le requérant devra joindre au dossier copie de l’accord liant les parties. En l’absence d’un accord préalable au dépôt de la déclaration d’intention, les partenaires devront conclure sous l’égide du porteur de projet et dans un délai de six mois suivant la sélection par la FRHTA du projet, un accord précisant : la répartition des tâches, des moyens humains et financiers et des livrables ; le partage des droits de propriété intellectuelle des résultats obtenus dans le cadre du projet; le régime de publication/diffusion des résultats ; la valorisation des résultats.

Les projets seront évalués par des rapporteurs indépendants et par le conseil scientifique de la FRHTA. La sélection finale se fera, non seulement sur la qualité de l’équipe investigatrice, mais aussi sur la qualité scientifique, le caractère très novateur et la faisabilité du projet. Une lettre d’intention présentant en deux pages l’équipe, la problématique, les objectifs, la méthodologie et les résultats attendus, doit être adressée à la Fondation par courrier et par voie électronique avant le 5 mars 2012.

Pour consulter ou télécharger un modèle des documents nécessaires, voir le site de la Fondation: frhta.org

 
Retour | 
SPECIALISTES DE L'HTA
Société Française d'Hypertension Artérielle
Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle
NEWSLETTER - LA LETTRE DE LA FRHTA
Courriel

inscription     désinscription
HONCODE
RETROUVER NOUS
Facebook Facebook
Last update 15/05/2017 | Concept & Development by Cosmo | HDP