La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle
 
La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle - 5 rue des Colonnes du Trône 75012 Paris(France)
Tel. 01.43.87.81.86 - Fax 01.43.87.81.89 - Courriel : contact.frhta@frhta.org
Recherche

Hypertendus… Connaissez-vous l’âge de vos artères ?

Hypertendus… Connaissez-vous l’âge de vos artères ?

Images_HTA_Thème

Télécharger

Éditorial


« On a l’âge de ses artères ! »


Images_HTA_ThèmeCette formule bien connue est la traduction dans le langage de tous les jours des connaissances médicales qui ont montré que les méfaits de l’âge se portaient aussi sur les artères.

Ainsi, avec le vieillissement, les artères s’épaississent et les rétrécissements des vaisseaux qui peuvent survenir vont provoquer les maladies cardiovasculaires qui, avec le cancer, sont les deux premières causes de mortalité et de diminution de l’espérance de vie chez l’adulte.

Des recherches récentes ont montré que « l’âge des artères » augmentait lorsque les vaisseaux sanguins étaient soumis en même temps à plusieurs agressions comme l’hypertension artérielle, le tabac, un cholestérol trop élevé ou le diabète.

C’est pour cela que les médecins proposent aux hypertendus de dépister et de prendre aussi en charge si nécessaire un diabète, une élévation du cholestérol et les encouragent à arrêter de fumer.

En évaluant « l’âge de ses artères », chaque hypertendu va connaître l’importance de l’atteinte de ses vaisseaux.

Il sera alors possible de conseiller les traitements les plus adaptés qui permettront de maintenir l’âge de leurs artères le plus proche possible de leur âge réel, et ainsi, de permettre un vieillissement en bonne santé.

Pr Jean-Jacques Mourad
Président du Comité Français de
Lutte contre l’Hypertension Artérielle


Les artères, à quoi ça sert ?


Images_HTA_ThèmeLes artères ont comme rôle principal de transporter le sang du coeur vers tous les tissus et organes du corps humain pour les oxygéner. Selon leur taille, les artères prennent des noms différents : artères, artérioles ou capillaires.

Les artères ont la forme d’un tube cylindrique dont le centre, la lumière, est l’espace dans lequel le sang circule. La paroi comporte des fibres élastiques et des fibres musculaires.
  • Les fibres élastiques donnent à la paroi des artères sa souplesse, afin d’adapter les variations du débit du sang provenant du coeur.
  • Les fibres musculaires permettent aux petites artères de s’ouvrir (dilatation) ou de se fermer (contraction), ce qui permet l’ajustement de la pression artérielle et du débit sanguin aux besoins de l’organe que les vaisseaux irriguent.
La souplesse et la dilatation des artères se modifient avec l’âge.
L’hypertension artérielle est un des principaux facteurs qui agit sur le bon fonctionnement des artères et cela entraîne un vieillissement artériel accéléré.



Comment l’hypertension artérielle fait-elle vieillir les artères ?


L’hypertension artérielle (ou HTA) se définit par une élévation trop importante de pression dans les artères qui persiste alors que le sujet est au repos. La pression artérielle est évaluée habituellement par deux chiffres :
  • un premier, le plus élevé, reflète la pression artérielle systolique
  • (PAS), autrement dit la pression du sang maximale lorsque le coeur se contracte et propulse le sang dans les artères ;
  • le second, le plus bas, correspond quant à lui à la pression du sang minimale quand le coeur se relâche : c’est la pression artérielle diastolique (PAD).
La pression artérielle est mesurée par le tensiomètre en millimètres de mercure (mmHg), par exemple 130/80 mmHg, mais est souvent exprimée en centimètres de mercure : 13/8.

On parle d’HTA quand la pression artérielle a été mesurée à plusieurs reprises, chez un sujet au repos depuis quelques minutes, à plus de 140 mmHg pour la PAS ou à plus de 90 mmHg pour la PAD.

Les artères confrontées à une hypertension se modifient :
  • les parois des grosses artères se rigidifient et perdent de leur souplesse ;
  • les petites artères s’épaississent, leur lumière diminue et leur capacité à se dilater pour s’adapter aux besoins s’atténue.
Au fil des années, si rien n’est fait, ces anomalies conduisent à une mauvaise irrigation des organes comme le coeur, le cerveau ou le rein, et entraînent les complications de l’HTA que sont l’infarctus, l’accident vasculaire cérébral ou l’insuffisance rénale.


Quels sont les autres facteurs qui altèrent les artères ?


D’autres facteurs peuvent s’ajouter à l’HTA pour léser les artères. L’excès de cholestérol, le diabète, le tabagisme sont les plus importants et surtout ceux sur lesquels on peut agir de manière efficace.

Pour ces raisons, le médecin qui soigne votre hypertension recherche la présence ou non de ces facteurs, afin de mieux évaluer votre risque d’avoir une maladie cardiaque ou vasculaire.


Quels sont les facteurs qui préservent les artères ?


Il existe probablement des facteurs génétiques. De manière plus pragmatique, l’activité physique régulière et une alimentation équilibrée sans excès de sel sont deux facteurs protecteurs bien identifiés. Les traitements permettant de faire baisser la pression artérielle, le mauvais cholestérol ou l’excès de sucre contribuent à ralentir l’effet néfaste de ces facteurs sur la paroi des artères, et prévenir ainsi des maladies associées.

Les chiffres-clefs 2009 de l’HTA en France
  • Près de 11 millions d’hypertendus traités
  • Près de 4 millions d’hypertendus non dépistés
  • 1 Français sur 2 âgé de plus de 65 ans est touché
  • 46 % des hypertendus sont également traités pour un excès de cholestérol
  • 17 % des hypertendus ont un diabète associé
  • 12 % des hypertendus sont fumeurs
  • 1/3 des hypertendus possède un appareil de mesure de la tension artérielle.

Pourquoi est-il important de connaître l’âge de ses artères ?


À l’heure où près de 40 % des Français de plus de 35 ans sont amenés à prendre un traitement quotidien « à vie » pour une hypertension artérielle, un excès de cholestérol ou un diabète, certains peuvent, à juste titre, s’interroger sur l’intérêt réel de ces traitements, alors qu’ils ne se sentent pas particulièrement malades ou à risque de faire un accident cardio-vasculaire.

Connaître l’âge de ses artères, autrement dit, son risque de faire un accident cardio-vasculaire, est aussi utile que de connaître sa vitesse quand l’on conduit une voiture. C’est prendre conscience pour agir, car les moyens sont nombreux pour lutter contre ce qui peut s’apparenter à une fatalité.


Comment calculer l’âge de ses artères ?


Il n’existe pas de technique simple pour mesurer la souplesse des artères ou estimer leur vieillissement.

Le calcul de l’âge artériel est possible par l’utilisation d’une équation mathématique. Elle nécessite la connaissance de : l’âge, la pression artérielle systolique, le cholestérol total et sa fraction dite « bonne » (HDL), et l’existence ou non d’un diabète.

Ce calcul donne une valeur seulement indicative de l’âge des artères, et a la vocation de servir de base de discussion et d’échanges avec votre médecin. Il permet aussi de quantifier le bénéfice apporté par l’arrêt du tabac si vous fumez, ou par la baisse de la pression artérielle ou du cholestérol induite par les traitements.

Visualiser ainsi le bénéfice des traitements et de l’hygiène de vie peut s’avérer plus convaincant que de longs discours quand il s’agit de prescriptions de longue durée !


L’exemple d’Antoine


Antoine est âgé de 52 ans. VRP dans une entreprise de petit électroménager, il passe sa journée en voiture et fume régulièrement entre deux rendez-vous de travail. Récemment, la médecine du travail lui a détecté des chiffres anormaux de pression artérielle qui ont été confirmés par son médecin traitant : il a 172/100 au repos et ne prend aucun traitement.

Une prise de sang a été prescrite : il n’y a pas de diabète, mais le cholestérol total est élevé à 2,60 g/l et le HDL cholestérol est à 0,38 g/l.

Le calcul de l’âge artériel d’Antoine :

Âge (8 points) + fumeur (4 points) + pression systolique (3 points) + cholestérol total (3 points) + HDL (1 point) = 19 points

> Antoine a un âge artériel de plus de 80 ans.

Un an plus tard, grâce aux conseils de son médecin et aux traitements prescrits, la pression artérielle systolique est mesurée régulièrement à 125/78.

Il a arrêté de fumer et consacre quelques dizaines de minutes par jour à faire du vélo d’appartement.

Le cholestérol total a baissé à 1,8 g/l et le HDL cholestérol est à 0,47 g/l.

L’âge artériel d’Antoine :

Âge (8 points) + fumeur (0 point) + cholestérol total (1 point) + HDL (0 point) + pression systolique (2 points) = 11 points

> L’âge artériel d’Antoine est à présent de 57 ans.

Le commentaire de son médecin traitant :

« Quand Antoine est venu me voir, et bien qu’il ne ressentait aucun symptôme, le cumul de ses facteurs délétères le rendait à très haut risque de faire un accident cardiovasculaire à court terme si on n’agissait pas. Je suis heureux qu’il ait pu être convaincu de modifier son mode de vie et en particulier de s’arrêter de fumer et de manger différemment, et surtout de prendre les médicaments qui lui permettent à présent d’avoir une tension et un taux de cholestérol normalisés. Pourvu que cela dure ! »

Bon à savoir

En France, 83 % des hypertendus avaient un âge vasculaire supérieur à leur âge civil, alors que seuls 10 % des hypertendus interrogés déclaraient penser avoir des artères "plus vieilles" que leur âge.

Et vous, qu’auriez-vous répondu ?


Estimez l’âge de vos artères


Pour chaque question, trouvez le nombre de points correspondant à votre sexe et à votre situation. Le total des points vous permet de calculer votre âge vasculaire


1. Quel âge avez-vous ?



Femme Homme
30 - 34

0 0
35 - 39

2 2
40 - 44

4 5
45 - 49

5 6
50 - 54

7 8
55 - 59

8 10
60 - 64

9 11
65 - 69

10 12
70 - 74

11 14
75 et + 12 15


2. Êtes-vous fumeur ?



Femme Homme
Non

0 0
Oui 3 4


3. Êtes-vous diabétique ?



Femme Homme
Non

0 0
Oui
4
3


4. Quelle est votre pression systolique ?

(La pression artérielle est définie par 2 chiffres : le premier, le plus haut, correspond à la pression systolique)

Si vous êtes non traité par des médicaments pour l’hypertension



Femme Homme
< 120

-3 -2
120 - 129

0 0
130 - 139

1 1
140 - 149

2 2
150 - 159

4 2
160 et + 5 3

Si vous êtes traité par des médicaments pour l’hypertension


Femme Homme
< 120

-1 0
120 - 129

2
2
130 - 139

3
3
140 - 149

5
4
150 - 159

6
4
160 et + 7
5


5. Quel est votre taux de cholestérol total en g/l ?



Femme Homme
< 1,60

0
0
1,60 - 1,99

1
1
2,00 - 2,39

3
2
2,40 - 2,79

4
3
2,80 et +
5
4



6. Quel est votre taux de HDL cholestérol en g/l ?



Femme Homme
0,6 et +

-2
-2
0,50 - 0,59

-1
-1
0,45 - 0,49 0
0
0,35 - 0,44 1
1
< 0,35 2
2

Votre total de points est :
............

Estimez l’âge de vos artères en reportant le total de vos points

Total des points Femme Homme
< 0 < 30 ans < 30 ans
1
31 ans 32 ans
2
34 ans 34 ans
3
36 ans 36 ans
4
39 ans 38 ans
5 42 ans 40 ans
6 45 ans 42 ans
7 48 ans 45 ans
8 51 ans 48 ans
9 55 ans 51 ans
10 59 ans
54 ans
11 64 ans
57 ans
12 68 ans 60 ans
13 73 ans 64 ans
14 79 ans 68 ans
15 et + > 80 ans
15
72 ans
16
76 ans
17 et +
> 80 ans

Votre âge réel : ............ ans
Votre âge vasculaire estimé :
............ ans

 
Retour | 
SPECIALISTES DE L'HTA
Société Française d'Hypertension Artérielle
Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle
NEWSLETTER - LA LETTRE DE LA FRHTA
Courriel

inscription     désinscription
HONCODE
RETROUVER NOUS
Facebook Facebook
Last update 15/05/2017 | Concept & Development by Cosmo | HDP