La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle
 
La Fondation de Recherche sur l'Hypertension Artérielle - 5 rue des Colonnes du Trône 75012 Paris(France)
Tel. 01.43.87.81.86 - Fax 01.43.87.81.89 - Courriel : contact.frhta@frhta.org
Recherche

Axes de recherche

Axes de recherche
À moyen et long terme, six grands axes de recherche prioritaires ont été définis par la Fondation : de l’épidémiologie... à la biologie moléculaire....


1. Epidémiologie de l’HTA :


Prévention primaire de l’HTA :

  • Prévalence de l’HTA et répartition par milieux sociaux, professionnels et géographiques.
  • Incidence de l’HTA dans les différents groupes de population.
  • Etude des facteurs de risque de l’HTA, pouvant constituer des cibles pour une politique de prévention primaire (obésité, sédentarité, consommation d’alcool, nutrition, facteurs psychosociaux, professionnels).
  • Prise en compte plus particulière de certains facteurs socio-économiques, dont l’exclusion et la pauvreté, sur l’incidence de l’HTA et les difficultés de prise en charge thérapeutique.
  • Etude de l’efficience d’une prise en charge ciblée des apparentés au 1er degré.
  • Dépistage de formes particulières d’hypertension artérielle familiale par des examens biologiques et/ou génétiques appropriés.
  • Recensement de l’ensemble des formes rares monogéniques d’HTA et des HTA secondaires.
Prévention secondaire de l’HTA :
  • Suivi du dépistage, traitement et contrôle thérapeutique de l’HTA.
  • Évaluation des facteurs déterminant le faible niveau de contrôle de l’HTA.
  • Evaluation des interventions de prévention de l’HTA en population générale.
  • Evaluation de l’impact des stratégies de décision thérapeutique de l’HTA (seuils recommandés, prise en compte du risque cardiovasculaire...) en pratique quotidienne et en population générale.
  • Suivi des recommandations de bonnes pratiques de traitement de l’HTA en médecine de ville et analyse des causes des écarts.
Cette thématique a vocation à être développée par des structures issues des sociétés savantes (dont plus particulièrement le groupe d’épidémiologie de la SFHTA), du monde de la recherche et des agences de sécurité sanitaire (Institut de veille sanitaire, AFSSAPS, Haute Autorité de Santé [ANAES]...)


2. Recherche sur les biomarqueurs :


L’objectif est de dépister précocement avant l’installation d’une hypertension artérielle la présence d’anomalies biologiques et/ou structurales. Ces biomarqueurs devront être particulièrement sensibles mais aussi d’approches suffisamment simples pour pouvoir être utilisés par des infirmières et des médecins non spécialisés et donc de profiter au plus grand nombre. Ces biomarqueurs pourront servir à des études épidémiologiques de morbi-mortalité. Leur répétition dans le temps pourra permettre une appréhension plus précise d’actions thérapeutiques. Plusieurs biomarqueurs précoces d’altération vasculaire ont été individualisés ces dernières années, et leur valeur prédictive des évènements CV a été démontrée dans certaines populations. Il s’agit de la rigidité artérielle, de l’épaisseur intima-media et de la dysfonction endothéliale. D’autres marqueurs sont en cours d’étude ou devraient apparaître. Leur valeur en tant que « critère de substitution » n’a pas encore été démontrée ; Des essais cliniques devront donc être conduits pour en démontrer l’intérêt. Si ces recherches aboutissent, la mesure non invasive du biomarqueur devrait faire partie de l’examen paraclinique du patient, au même titre que l’électrocardiogramme ou la bandelette urinaire à la recherche dune albuminurie.


3. Recherche en génétique :

  • Recherche de facteurs d’interaction environnement-gènes
  • Evaluation chez l’animal et chez l’homme, des conséquences à court et/ou moyen terme des modifications d’environnement sur la PA et risque cardiovasculaire
  • Possibilité d’une grande étude épidémiologique prospective et/ou d’études d’intervention plus limitées, voire d’expérimentation animale
  • Les études génétiques pourraient être ciblées à quelques systèmes physiologiques particuliers ou bien élargis à la totalité du génome
  • Le développement et/ou la validation de nouveaux outils technologiques (puces à ADN) dans le domaine de l’HTA pourra faire l’objet d’une recherche particulière

4. Travaux sur les facteurs environnementaux :


Des études pourront s’intéresser aux facteurs susceptibles d’être responsables d’une HTA ou d’en favoriser la survenue (sédentarité, excès pondéral, dyslipoprotéinémie, diabète, troubles du sommeil - syndrome d’apnées du sommeil) ; et aux facteurs environnementaux susceptibles de favoriser l’apparition d’une HTA, de l’aggraver, ou d’entraîner une résistance au traitement (sel, boissons alcoolisées...).


5. Recherche sur le vieillissement et la démence :


Des programmes de recherche spécifiques s’imposent en raison du vieillissement de la population, et de l’augmentation de l’incidence de l’altération des fonctions cognitives (démence vasculaire et maladie d’Alzheimer). Or l’hypertension artérielle surtout systolique est maintenant reconnue comme un facteur de risque. Mieux, les traitements anti-hypertenseurs semblent pouvoir prévenir ou ralentir ce phénomène.


6. Recherche thérapeutique :


Approche non pharmacologique de l’effet de mesures diététiques :

  • Effet de la suppression ou de la diminution de produits alimentaires susceptibles de favoriser l’apparition ou le développement d’une hypertension artérielle (exemple, sel de sodium)
  • Effet de l’adjonction de produits alimentaires pouvant avoir un effet hypotenseur : additifs tels que les sels de potassium, de calcium ou de magnésium, produits de fermentation lactée (peptides, acides gras, vitamines...), « alicaments » tels que les peptides issus de caséines de lait fermenté capables d’inhiber l’enzyme de conversion de l’angiotensine II
Approche pharmacologique :
  • Mode d’actions de certaines médications anti-hypertensives
  • Etude pharmacocinétique et pharmacodynamique chez l’animal comme chez l’homme
  • Recherche de nouvelles cibles thérapeutiques telles par exemple, l’endothélium vasculaire...
  • Facteurs de résistance ou de susceptibilité individuelle en référence à des données génotypiques et/ou phénotypiques
Pour assurer l’efficacité optimale de son action, la Fondation joue un rôle d’animateur entre les pouvoirs publics, les industriels et les partenaires privés. Bien entendu, elle s’assurera que les sujets de recherche ne font pas double emploi avec ceux mis en oeuvre ou planifiés par d’autres organismes.
 
Retour | 
SPECIALISTES DE L'HTA
Société Française d'Hypertension Artérielle
Comité Français de Lutte Contre l'Hypertension Artérielle
NEWSLETTER - LA LETTRE DE LA FRHTA
Courriel

inscription     désinscription
HONCODE
RETROUVER NOUS
Facebook Facebook
Last update 13/06/2017 | Concept & Development by Cosmo | HDP